Thierry Gillet guidepro canyoning escalade

Thierry le Guide

Secouriste...

De par sa formation professionnelle et son histoire personnelle, Thierry Gillet est un aventurier des temps modernes. 
D’abord secouriste au sein du P.G.H.M (le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne), il a passé une partie de son existence au service des autres. Lors de ces interventions, il a plusieurs fois risqué sa vie pour sauver ou tenter de sauver ceux qui s’étaient égarés sur les sentiers ou qui s’étaient blessés en défiant la, leur, nature. Quand ce n’était pas une cheville cassée ou une mauvaise chute, c’était un chasseur de guêpes qui faisait une crise cardiaque dans un arbre en pleine montagne (véridique). 
Lui comme ses proches ont connu les moments de doute et de profonde tristesse quand des camarades sauveteurs sont restés sur le carreau. Le stress lors des appels de secours pendant les jours de permanence, les repas, anniversaires et soirées, les amis et la famille aussi qu’il faut quitter précipitamment pour aider l’équipe de garde lorsque celle-ci est débordée par le nombre d’urgences, l‘angoisse des proches des victimes... Tout ça, il l’a connu.
Je me souviens d’un soir à table où, à peine rentré,  il fut rappelé à la base pour secourir la même bande d’inconscients qu’il avait contribué à sauver la veille et qui avait remis ça sur une deuxième sortie catastrophe. 
Touriste, comme diraient les Bluffs, « si tu vas en randonnée, surtout oublie les savates doi d’ pié »

logo Thierry Gillet guidepro canyoning escalade
Thierry Gillet guidepro canyoning escalade

Et soudain surgit face au vent...

Aujourd’hui, Thierry continue à former des secouristes et assurer des missions pour la sécurisation en haute montagne, mais il a fait de son métier d’origine et de sa passion pour le grand air un second métier : celui de moniteur d’escalade et de canyoning. L’expérience, l’expertise et la passion.

Escalade Thierry Gillet guidepro canyoning escalade

De Salazie à Cilaos, de Sainte-Suzanne à Langevin vous pouvez le retrouver dans son élément encadrant des touristes arborant une tenue en néoprène et un sourire en tranche papaye. 

Thierry Gillet guidepro canyoning escalade

Suivez le guide ...

Que ce soit du ciel, au temps où il s’envoyait en l’air (pour la bonne cause) en hélico, ou dans l’eau, on peut dire que peu de créoles connaissent aussi bien l’île que lui. 
Je reste assez admiratif et un peu jaloux de ce qu’il peut connaître comme endroits pour moi qui n’ai pas mis un pied à Mafate avant mes 30 ans. Il faut croire que si, vraiment,  nul n’est prophète en son péi, il faut souvent un regard extérieur pour « rouv lo zié » et « allé bat karé ». 

Thierry Gillet escalade aux Trois Salazes Réunion

Mon premier canyon, je l’ai naturellement fait avec lui. Une sortie mémorable où avec des amis, on avait fait le parcours de Sainte-Suzanne au départ du Bassin boeuf. Franche rigolade et frissons garantis; je ne parle pas de la température de l’eau et de la remarque amicale de Thierry : « alors le créole, on a froid aux pieds ? » Bon évidemment moi, sorti du lagon à 24 degrés mini, je trouve toujours l’eau trop froide. (J’étais loin de me douter qu’on allait braver le froid un 15 août à la Plaine des Sables pour un concert…)
Entre les toboggans, les rappels, les tyroliennes et les sauts, on est toujours encouragé et surtout … en sécurité : quand on est capable comme moi (very Dick) de perdre l’équilibre en sortant de son lit en se prenant les deux pieds gauches, c’est un argument imparable. J’ai testé pour vous !

Starlight , Black Hole and Revelations...

Au moment d’écrire ces lignes, je ne peux m’empêcher de réécouter le graou de la basse de Christopher Wolstenholme. D’abord parce que dans les bivouacs du Trou de Fer ou de Takamaka, il en côtoie des étoiles, le Thierry. 
La plus belle expérience, peut-être, à réaliser pour moi ou ceux qui découvrent son activité, serait l’escalade aux Trois Salazes. A voir la tête de ces bienheureux, ça doit être quelque chose de naviguer entre les blocs et le nez de Pluto. 

Thierry Gillet escalade aux Trois Salazes Réunion

Pour découvrir toutes les sorties, suivez le guide c’est ICI 

Macadam

L’autre raison, la plus Muse et la plus personnelle est que je n’ai pas rencontré Titi sur du canyoning ou de l’escalade mais plutôt avec une basse entre les mains. 
Le riff de Macadam c’est Thierry. On m’a souvent demandé ce que signifiait les paroles de ce titre, je n’ai jamais répondu qu’avec un sourire et un  » pour toi qu’est ce que ça veut dire ?  Tout le monde a sa propre version.
Si j’aime autant jouer ce titre, c’est moins pour les questions que ça suscite que pour entendre Thierry gratter ces notes que je connais par coeur, ces accents prenants qui me faisaient reculer l’entrée du couplet rien que pour en apprécier chaque comma, chaque respiration et chaque seconde de l’attitude solide du Titi derrière son manche. 

les Salauds bassiste Thierry Gillet

Vous aimez cet article ? Partagez le !

Un petit like, un partage, des remarques ou un petit message ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Vous souhaitez mettre en valeur votre activité ?

contacter Gko prod

Contactez-moi !

Retour haut de page